LE PETIT CHIEN
 

 

 

 

 

 

 

 

L'univers de Franquin est peuplé d'animaux, parfois fantastiques comme le Marsupilami, parfois bien réels comme l'écureuil Spip, le jaguar, le rhinocéros...

Dans l'univers propre à Gaston Lagaffe, tout un bestiaire défile, et même s'installe dans les cases. Gaston en vient même à épouser naturellement la cause écologiste (à défaut de Melle Jeanne). Il milite même aux côtés de Greenpeace ou de l'Unicef.

Derrière ces animaux voyants, présents et mis en avant, ou ayant une participation à l'action, il est en d'autres qui ne font que passer... Mais passer souvent... Quand Gaston quitte la ville, il n'est pas rare de voir des vaches qui le regarde passer.

Ici je vous présente le petit chien, qui apparaît pour la première fois dans ce rôle à la planche 255, et qui revient quand l'action se passe dans la rue, et même vers les dernières planches, il passe dans les couloirs de la rédaction.

C'est un chien en liberté, qui déambule dans la rue, et parfois cherche l'âme soeur. (nota avril 2002 :
ce petit chien se trouve également dans l'album de Spirou et Fantasio : La mauvaise tête)

L'ensemble des apparitions que j'ai recensées sont triées par numéro de planche, à sélectionner dans le sommaire à gauche de l'écran. 

Voici comment Franquin lui-même en parle (extraits de Et Franquin créa Lagaffe).

"Et alors, il y a ici de ces trucs que j'adore glisser et qu'on ne voit pas à une première lecture, mais si tu prends la peine de relire en détail, tu vois en haut un type arrêté en pleine marche - il se tient sur un pied- parce que son chien tire fortement sur la laisse et veut stopper pour faire pipi... Tu vois, ça c'est le genre de trucs qui m'amuse et que l'on peut se permettre dans certaines bandes telles que Gaston... Un autre exemple, répété celui-là, c'est mon petit chien, celui que je mets souvent dans la ville et qui cherche sans cesse on ne sait quoi (parfois, il cherche l'amour, et alors il a des coeurs dessinés autour de lui)..."

Un merci tout particulier à Sébastien RIEBEN qui m'a trouvé beaucoup de chiens que je n'avais jamais vus, et à Jean-Sébastien GIRARD qui a découvert les toutes premières apparitions et plus récemment à Franck Bubacz. Je crains que la chasse au Chien ne soit pas terminée...

 

 

RETOUR

Tous les dessins présents sur ce site sont
©2000 Marsu by Franquin - www.gastonlagaffe.com
sauf information contraire