7 - La honte en direct

 

Les rapports entre Gaston et le reste de la rédaction se sont un peu améliorés… Ils avaient perdu espoir de le faire changer, alors ils l’acceptaient tel qu’il était, et ses animaux avec (634). Même l’épisode du cactus (630,634) demeura impuni.

« Tout ça c’est de ma faute et je l’assume (632). Je n’aurais pas dû poser cet ultimatum… Alors tant pis… On a du supporter pour toujours le chat, la mouette, le cactus et le Gaston… Nous, on bossait comme des fous (638, 632) et lui ne foutait rien..Il s’arrangeait pour toujours trouver une bonne excuse (642)… Mais je dois reconnaître qu’il savait être efficace parfois (645)… enfin, pas toujours (650)…
J’ai tenté encore plusieurs fois de conjurer le sort qui s’acharnait sur les contrats (656), mais c’était peine perdue… De son côté le gaffeur faisait beaucoup de boulot, mais pas pour la rédaction (655,658,660)… Même mon heure de gloire il me l’a pourrie (663) »

 

C’est le 15 avril 1971, que Prunelle jeta à la face du monde, à travers la télévision, son fameux juron ROGNTUDJUU.  
planche 663

Illustrations ©2000 Marsu by Franquin

Alors il devint un peu désabusé, et cacha sa colère… Il savait de Gaston était protégé par M. Dupuis, qui acheta même son idée du monorail (669)... Gaston devenait presque intouchable…

 



 

PRECEDENT - RETOUR - SUITE

Illustrations ©2000 Marsu by Franquin


MAYANNAISES PRODUCTIONS

Tous les dessins présents sur ce site sont ©2000 Marsu by Franquin