nous explique comment il a créé GASTON

Illustrations ©2000 Marsu by Franquin

  29.gif (664 octets)Je ne sais plus comment l'idée m'en est venue. Je sais seulement que le rédacteur en chef de l'époque s'appelait Yvan Delporte et qu'il était très ouvert à toutes les suggestions, mêmes les plus farfelues, pour animer le journal. Je sais aussi qu'un jour, je suis allé le trouver en lui disant qu'il serait peut-être amusant d'essayer dans le journal un personnage de bande dessinée qui ne figurerait pas dans une bande dessinée parce que, contrairement aux héros, il n'aurait aucune qualité, il serait con, pas beau, pas fort. Ce serait un "héros sans emploi" un héros dont on ne voudrait dans aucune bande dessinée tellement il serait minable... Alors Yvan a  sauté d'enthousiasme, évidemment. Mais l'idée était tellement informe et minuscule que je ne savais pas moi-même où je m'engageais en lançant ce personnage. Il en a été ainsi pendant tout le début de la carrière de Gaston, pendant des semaines, on a vu arriver ce personnage à la rédaction, il a intrigué tout le monde... Yvan et moi les tous premiers ...

Au départ ce n'était que de l'animation dans le journal, je dirais "à la petite semaine". Nous n'avions pas d'autres intentions. Nous nous disions bien qu'il nous viendrait peut-être des idées mais nous ne savions vraiment pas où aller. Il n'était en tout cas pas question d'en faire un personnage de bande dessinée. Au contraire, justement, l'idée était de NE PAS en faire un personnage de bande dessinée. le fait pour lui d'avoir sa propre série a consisté en somme à trahir ses origines... Alors, une fois découvert dans les pages de Spirou, il est resté à la rédaction où il s'est mis à faire des conneries. Parce qu'il avait réellement été engagé chez Dupuis, mais il se savait plus par qui ni pourquoi, et il s'est mis à faire des gaffes, tout naturellement, quoique cette caractéristique soit venue après son invention. En fait, cela s'est doucement mis en place, en même temps que le personnage prenait de la consistance dans notre esprit à Delporte et moi. Yvan a joué un rôle important dans la conception et la caractérisation du personnage. Moi, j'ai inventé la première idée et je lui ai donné une forme graphique. Yvan m'a aidé à trouver la personnalité. C'est lui qui a baptisé le personnage, se rappelant un de ses copains qui était gaffeur et s'appelait Gaston... Nous avons donc fait l'animation et fichu la pagaille dans les pages de Spirou. les débuts de Gaston consistaient un peu à démolir certaines pages du journal par divers moyens nés de sa fantaisie. une idée qui avait bien marché, c'était les petits pas bleus qui accompagnaient ou annonçaient le personnage et qui constituaient en quelque sorte la marque de fabrique de Gaston.

Propos d'André Franquin, in Et Franquin créa Lagaffe - Distri BD Schlirf 1986
Illustrations ©2000 Marsu by Franquin

 
 

RETOUR